Archives par étiquette : Urbanisme

Quartier Bercy-Charenton : la majorité écoutera-t-elle (vraiment) les Charentonnais ?

A l’occasion d’une récente réunion publique, les Charentonnais ont pu partager leur vision de l’actuel quartier de Bercy et s’exprimer sur le projet d’aménagement urbain du futur quartier Charenton-Bercy.

La nécessité de résorber l’enclavement du quartier Bercy et d’établir des liaisons douces avec Paris et le reste de Charenton a fait l’unanimité. Tout comme le besoin d’un quartier vivant et animé par une mixité équilibrée entre logements, bureaux, services publics et commerces. Notre groupe « Charenton avant Tout » défend cette vision de l’aménagement urbain depuis plusieurs années et nous nous réjouissons donc de constater qu’elle est partagée par les habitants, mais aussi par la municipalité qui nous a assuré agir en ce sens.

Cependant, un autre point essentiel est revenu à plusieurs reprises parmi les habitants : celui de traiter efficacement le bruit et la pollution provoqués par l’autoroute A4, en la couvrant ! On voit mal en effet comment l’idée conceptuelle du futur quartier, à savoir créer du lien entre la Seine et le Bois de Vincennes, pourrait se concrétiser avec le maintien de cette barrière infranchissable que constitue l’A4. Le projet de conversion en boulevard urbain n’est manifestement plus à la hauteur de l’enjeu et nous continuons de penser que la couverture partielle de l’A4 est plus que jamais d’actualité pour reconquérir les berges de Seine. La majorité municipale aura t-elle le cran d’écouter les Charentonnais sur ce point ?

Loïc RAMBAUD, Conseiller Municipal
@rambaudloic

Républicains… ou pas !

Il ne suffit malheureusement pas de s’autoproclamer « Républicains » pour le devenir. C’est ce que nous a démontré M. Brétillon lors du Conseil Municipal du 28 mai dernier.

Notre groupe politique a souhaité intervenir pour demander des explications sur l’éviction des commentaires de plusieurs Charentonnais qui émettaient des réserves sur la modification du Plan Local d’Urbanisme de la ville (PLU). Il se trouve qu’en remplaçant la première enquête publique aux conclusions défavorables par une seconde enquête, mieux verrouillée de bout en bout, la majorité municipale a trouvé le moyen de supprimer l’ensemble des commentaires négatifs qui entravaient la révision du PLU. Ne serait-ce pas tout simplement le dévoiement d’une procédure de concertation publique dans l’intérêt d’opérer un passage en force de la révision du PLU ? Et si oui, dans quel intérêt ? On peut légitimement se poser la question !

Il faut croire que les choses difficiles à entendre sont trop insupportables aux oreilles de la majorité puisque lors de notre intervention, M. Brétillon a purement et simplement coupé notre micro, nous obligeant à terminer notre discours à voix haute, sans que nos mots puissent être consignés dans le procès-verbal.

Ces méthodes sont peu compatibles avec l’idée que nous nous faisons d’un élu Républicain. L’opposition existe justement pour rappeler à l’ordre la majorité lorsque celle-ci s’égare manifestement.

Gilles-Maurice Bellaïche, Alison Uddin et Loïc Rambaud